23 décembre 2006

21 DECEMBRE 2006... VU AU PALAIS DES SPORTS FACE A L'ELAN !!!!!

Oui ! C'est bien Jeannot !!!!
Rappelez-vous ! Voici quelques années il s'entrainait avec le "plus grand". Il nous a quitté pour les Amériques et le voici de retour au Palais des Sports. Certains pensent l'avoir aperçu dans les travées des Peones, ce n'était qu'une illusion. Ce jeudi soir c'est sur le parquet qu'il nous a rejoint.
On ne peut croire à une trahison.
Alors bienvenu en Béarn à toi et ta famille .
Le Ceu vous salue.

13 décembre 2006

Naissance d'HENRI IV


En cette journée du 13 décembre de l'an 2006, Lo Ceu de Pau et Los Mandragots ont été conviés à fêter la naissance d'HENRI IV en compagnie de Monsieur Yves URIETA, Maire de PAU et de Monsieur Pierre TRUCHI, Directeur de l'Office de Tourisme et des Congrès de PAU.

Cette cérémonie commença par quelques danses devant la mairie et par un apéritif servi dans les locaux de l'Office de Tourisme accompagné du "Garfou" brioche appelée "Panache blanc" confectionnée par les boulangers de notre citée.

Nous terminons la réception en entonnant tous ensemble "Aqueres Mountanhes".

L'heure du repas a sonné et nous nous retrouvons à quelques un autour d'une table pour déguster une poule au pot.

"Je veux qu'il n'y ait si pauvre paysan en mon royaume qu'il n'ait tous les dimanches sa poule au pot" - Henri IV -


http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/poule/poule.pdf


04 décembre 2006

Vive Henri IV, Vive ce roi vaillant.....

La naissance au château de Pau, le 13 décembre 1553, du futur Henri IV, ne doit rien au hasard. Son grand-père, le vieil Henri d'Albret, avait incité sa fille Jeanne d’Albret épouse de Antoine de Bourbon à retourner en Béarn pour accoucher, lorsqu'il avait appris qu'elle allait être mère pour la deuxième fois.

Le grand-père, qui dès avant la naissance, promet à sa fille la remise d'un coffret d'or contenant son testament, à la condition qu'elle ne lui "fasse point une pleureuse ni un enfant rechigné". Pendant les douleurs de l'enfantement, il exhorte Jeanne à chanter la chanson béarnaise de Notre-Dame du bout du pont, censée aider les accouchées. Après la naissance, il s'empare du nouveau-né et lui frotte, à titre prophylactique, les lèvres avec une gousse d'ail puis lui fait respirer une coupe de vin. Le fameux baptême béarnais...


Venez nous rejoindre
le mercredi 13 décembre 2006
à partir de 11 heures
à l’Office Municipal du Tourisme de PAU